Romans Généraux

Alors qu’il publiait des histoires de science-fiction dans les Pulp Magazines par dizaines dans les années 50, Philip K. Dick a aussi aspiré à être reconnu comme un écrivain «littéraire». Pendant cette période, il a écrit plusieurs romans réalistes traditionnels mais aucun ne furent publiés à l’époque. Le premier à être publié (et le seul à être publié de son vivant) est “Confessions d’un barjo” (écrit en 1959, publié en 1975). Il a fallu attendre 1984, pour voir la publication aux Etats Unis d’un autre roman litéraire (“L’homme dont les dents étaient semblables” écrit 1960).  Avec la publication de “Voices from the Street” en 2007 (écrit en 1952) neuf romans traditionnels ont été publiés aujourd’hui et traduits en Français.

Un certain nombre de manuscrits de romans datant du milieu des années 50 n’a pas été publié, y compris “Un temps pour George Stavros”, qui a été rejeté à plusieurs reprises par les éditeurs ainsi que “Pilgrim sur la Colline” dont le manuscrit a été perdu.