MENSONGES ET Cie

  • Titre original: LIES Inc.*
  • Autre titre utilisé: THE UNTELEPORTED MAN*
  • Année de la première publication sous le titre LIE INC: aux USA 2004 (VINTAGE), en Angleterre 1984 (GOLLANCZ)
  • Année de la première publication en France: 1984 (LAFFONT)
  • Traduction: Henry-Luc Planchat

Editions françaises de MENSONGES ET Cie

  1. Robert LAFFONT, mars 1984, collection Ailleurs et demain, n° (85), ISBN 2-221-01290-9.
  2. LIVRE DE POCHE, février 1989, n° 7103, 2-253-04863-1.
  3. in Dédales sans fin, OMNIBUS, octobre 1993, 1264 pages, ISBN 2-258-03697-6.
  4. UGE (Union Générale d’Éditions), novembre 1999, collection 10/18 Domaine étranger, n° 3125, ISBN 2-264-02974-9.
  5. In Romans 1965 – 1969, J’AI LU, octobre 2013, collection Nouveaux Millénaires, n° (27), 1145 pages, ISBN 978-2-290-03488-0.

Couvertures des éditions françaises de MENSONGES ET Cie

mensonges et cie laffont 1984 philip k dick

1. Robert LAFFONT 1984

mensonges et cie livre de poche 1989 philip k dick

2. LIVRE DE POCHE 1989

a rebrousse temps philip k dick dedales sans fin

3. OMNIBUS 1993

Mensonges et cie UGE 1999 philip k dick

4. UGE 1999

Romans 1965 1969 Philip k dick nouveaux millenairesss

5. J’AI LU 2013

*THE UNTELEPORTED MAN a été publié dans le numéro de Décembre 1964 du magazine Fantastique, sous le même titre. L’orsque Dick a soumis l’histoire à ACE, pour la publier sous forme de livre, il a lui été demandé d’y ajouter 32.000 pour lui donner une longueur appropriée pour un livre. Dick a ajouté 25.000-30.000 mots décrivant surtout l’expérience du personnage principal, après qu’il se soit fait tirer dessus par une fléchette de LSD. Le nouveau texte n’a pas été retenu parce qu’il n’était pas pertinent à l’intrigue originale et l’histoire a été publiée dans son format original dos à dos avec Mind Monsters de Howard L. Cory. Le texte supplémentaire a été restauré dans l’édition Berkley (1983) avec trois lacunes à cause de pages de manuscrit perdues. Un manuscrit révisé par PKD a été retrouvé et a été publié en tant que LIES, INC (le titre donné par PKD) par Gollancz en 1984. Mais deux pages manuscrites étaient toujours manquantes laissant deux lacunes dans le texte, lacunes qui ont été comblées par deux paragraphes courts écrit par John Sladek.